Articles

Affichage des articles du juin, 2019

PS-Ecolo-cdH, ce n'est pas par amour mais par convergence de rêves

Image
Non, je ne veux à priori pas du MR au gouvernement wallon, s'il y a moyen de l'éviter.
D'abord, parce que sa campagne électorale a été indigne d'un parti "libéral".

Ensuite, parce qu'il amène dans son sillage des climato-sceptiques alors que, jusqu'à ce qu'on me prouve le contraire, la majorité des scientifiques s'accorde sur l'accélération d'un dérèglement climatique lié aux activités humaines.
Enfin, et surtout, parce que son projet est incompatible avec celui des trois autres qui, eux, se complètent.

En effet, sollicités par deux professeurs de l’UCLouvain, les partis politiques s'étaient livrés en campagne à l’exercice du récit et de l’imagination. Une tentative pour réenchanter la politique.

On peut trouver ces visions ici:
cdH: Le jour où je me suis assise,
Ecolo: Renaissance!,
PS: le temps du choix, le choix du temps,
MR: Bruxelles 2030 on y travaille déjà.

Quelle essence peut-on extraire de ces récits?
Que trois partis sur l…

Soyons tous "migrants", avec ou sans badge... (2015)

Image
*Update 2019: Je profite de cette "journée mondiale des réfugiés" pour ressortir un article de 2015 issu d'un de mes vieux blog.  Je pense qu'il reste d'actualité, sauf sur la partie "actualité" qui ne l'est heureusement plus (comme prévu).
-----------------------
Démagogie (du grec demos "le peuple" et ago : "conduire") : notion politique et rhétorique désignant l'état politique dans lequel les dirigeants mènent le peuple en le manipulant pour s'attirer ses faveurs, notamment en utilisant un discours flatteur ou appelant aux passions.

Je suis toujours choqué par la démagogie des responsables politiques, ce n’est pas nouveau. Néanmoins, sur le sujet des migrants, ça devient problématique des deux côtés du "pouvoir". La sortie télévisée du président-bourgmestre Paul Magnette** hier fut – pour moi – une goutte d’eau de trop dans la "Godwinisation" des débats.

« Si on impose un badge aux réfugiés, je le po…

Front de gauche soutenu par les électeurs? Vraiment?

Image
J'écoutais hier le débat de Débats première 100% Wallonie sur l'intérêt qu'il y aurait à faire un gouvernement "de gauche".
Je n'ai pas compris les arguments de Brieuc Wathelet de la plateforme "Tam Tam".

Selon lui, les électeurs wallons ont largement voté à gauche et il faudrait donc que les 3 partis "de gauche": PS, PTB, Ecolo mettent de l'eau dans leur vin pour avoir un véritable "front de gauche" pour la Wallonie.


Cette eau dans le vin à ajouter viendrait du fait - je le cite - que le PS accepte depuis des années les principes de la mondialisation et de l'économie de marché qui ne sont pas compatibles avec les choix de rupture de "la vrai gauche" ou encore qu'Ecolo ait une grosse partie de sa base qui n'accepte pas de travailler avec le PTB.  Il faudrait, pour lui, changer ces deux points pour avancer.

Bien évidemment, j'ai d'abord problème avec ce positionnement imposant Ecolo "à gauche…

Parce que "politique" ne devrait pas être "à propos de soi"...

Image
La situation politique belge est complexe: éparpillement des voix, faibles budgets disponibles, etc. La Wallonie en est même à une période critique de son évolution.
Les discussions de ces dernières semaines à propos de la mise en place de majorités me posent un sérieux problème. Quand est-ce que tout a dérapé au cdH pour faire que les gens qui font de la politique ont oublié la base de leur engagement?
Rappel : la politique en son sens plus large, celui de civilité ou Politikos, désigne ce qui est relatif à l'organisation et à l'exercice du pouvoir dans une société organisée.
On fait donc de la politique pour gérer la société, pas pour aller dans l'opposition pour se refaire une santé en tant que personne ou en tant que parti.

La décision du cdH, avant l'avancée des négociations, m'est - sur un plan de la définition de la politique - inacceptable. Je ne dis pas que je ne comprends pas la décision, sur un plan tactique ou pragmatique politique, mais je n'acc…

PS-Ecolo-cdH, le seul choix de raison wallon

Image
Depuis quelques jours, les débats sont en cours aux différents niveaux de pouvoir pour former des majorités.  Ces niveaux étant maintenant indépendants, je ne pense pas qu'il faille que l'un influence les autres.
Un seul niveau me semble clair sur base d'une réflexion logique et raisonnable: en Wallonie, le seul gouvernement qui rejoindrait les paroles et les actes et ne se moquerait donc de personne serait l'alliance PS-Ecolo-cdH
Pourquoi?
D'abord parce qu'un des deux "grands" est incontournable.
Éliminons d'abord la solution "PS-MR" car en ces temps où l'électeur/citoyen remet en doute ses institutions démocratiques, l'alliance entre le feu et l'eau, qui ont passé leur temps à se jeter des anathèmes à la figure depuis 5 ans et qui ont des programmes aux antipodes, serait incompréhensible, surtout si des alternatives existent. À part dans le cas (fédéral?) d'un gouvernement de salut national, cette association de part…