Articles

Affichage des articles du novembre, 2019

Défi, ce parti qui doit renaître autrement, ou aller vers une niche...

Image
Jeudi dernier, j'entendais à la radio que pour son débat d'élection présidentielle dans la capitale de la Wallonie, Défi n'avait rameuté que 80 membres. Quelque part, ça m'attriste. En effet, les valeurs que ce parti dit défendre me semblent proches des miennes.  Défi semble se positionner comme un parti social-libéral à visée humaniste, ce qui me correspond dans les grandes lignes.  

Je n'ai néanmoins jamais voté pour Défi car il représente en même temps des valeurs dans lesquelles je ne me reconnais absolument pas: Le parti de la médiatisation d'un seul homme pendant une vie politique entière: le "parti Maingain", son fiston ayant en plus déjà bénéficié du nom paternel.Le parti d'un homme qui remettait toujours au lendemain son décumul et qui s'appliquait rarement les bonnes idées que son parti défendait dans les médias (salaires, décumul, limitation des carrières dans la durée, fin des dynasties, etc.)Un parti majoritairement bruxellois qui…

Le vrai perdant des élections au MR, c'est le progrès...

Image
Les médias et les candidats pourront dire ce qu'ils veulent, les maths sont les maths et les candidats étaient les candidats.
Dans ce bel exercice de démocratie qu'à oser présenter le Mouvement Réformateur (mais avait-il une alternative?), le choix se portait sur des personnes qui représentaient des courants de pensées divers.

Le positionnement que les médias présentaient (et ne soyons pas naïfs, c'est ce que les militants retiennent) était le suivant:
- Un candidat "ex-rebelle" qui semble avoir fait amende honorable suite au poste de sénateur coopté qu'on lui a donné et qui était définitivement catalogué "candidat de l'appareil" et par conséquent de la particratie.
- Un candidat "Francken wallon" qui se positionnait comme dans la ligne "dure" du parti et comme le candidat des militants qui s'opposait aux "barons" du parti.
- Une candidate qui se positionnait comme la défenseur du libéralisme social, du progres…